Quelles sont les normes et DTU pour construire une charpente traditionnelle

normes et dtu
A travers cet article sur la construction d’une charpente traditionnelle, découvrons à présent toutes les normes et DTU à respecter pour sa mise en place.

La construction d’une charpente traditionnelle n’est non seulement pas un projet facile a réalisé,  et  aussi pas facile à mettre en place. Pour pouvoir le mettre en place le plus rapidement possible, et le plus efficacement possible, il vous faudra connaître et appliquer certaines règles régies par certaines normes qui ont été mis en place afin de contrôler les créations au sein des différentes communes.

La charpente en bois est soumise aux normes de charpente qui vont vous indiques quels sont les réglementations en vigueur pour pouvoir mettre en place votre structure en bois. Voici un détail des normes que vous serez amener a rencontré lors de votre préparation.

La norme NF EN 14592 concernent les structures bois et les éléments de fixations comme les vis ou encore les clous.

Vient ensuite la norme NF EN 14545 qui est aussi présente pour les structures en bois mais cette fois-ci pour les éléments connecteurs.

Suite à cela l’on peut observer la norme NF EN 1912+ A2 qui va classer les résistances et affecter les classes visuelles et les essences.

Sans oublier la norme NF P21-400 qui est aussi lié à la classe résistance bois.

Le DUT B52 001 établie les règles sur l’utilisation du bois de construction.

Il existe aussi des normes liées plus spécifiquement aux charpentes et aux travaux de bâtiment.

La norme NF P21-205 DTU 31.3 est là pour ériger les utilisations :

  • Des charpentes en bois qui seront assemblées par connecteurs métallique ou par goussets (elle concerne également la charpente industrielle)
  • Les conceptions et les calculs à faire au préalable du chantier.
  • Les clauses des différentes étapes de réalisation, qui sont le montage, l’assemblage, les dimensions et les connecteurs.

La norme NF P21-204 DTU 31.2 va établir toute les règles concernant la construction de bâtiment à ossature en bois et charpente en bois. Ensuite vient la norme EN14250 qui elle s’occupe des structures préfabriquées.

S’il y a un diagnostic XP P 03-200, c’est qu’il faudra constater un été parasitaire.

Il vous faudra ensuite vous procurer le permis de construire afin de pouvoir commencer les travaux de votre maison et surtout installer le plus rapidement possible votre charpente.

Pour cela il faut évidemment en faire la demande auprès de votre mairie, un dossier qui doit être établie en 4 exemplaires. Un exemplaire en plus peut éventuellement être demandé quand le terrain est situé dans le périmètre de protection d’un bâtiment classé historique et aussi est soumis à l’avis de l’architecte des bâtiments de France.

Afin d’obtenir ce permis vous devrez vous procurer et fournir les éléments qui suivent :

  • Un plan de situation de votre terrain
  • Un plan de masse des constructions à créer ou à modifier éventuellement.
  • Un plan en coupe du terrain et de la dites construction.
  • Une notice claire représentant le terrain et le projet global.
  • Un plan des façades et des toitures à venir après la pose.
  • Une photographie permettant de localiser le terrain dans l’environnement proche et une permettant de localiser le terrain dans le paysage lointain.

Toutes ces normes sont à prendre en compte pour achever le projet d’installation de votre charpente traditionnelle.

Recevez un devis 100% gratuit pour vos travaux  :

[landing_page projecttype= »CHA-BOI » hideleft= »true » titre= »Charpente industrielle »]