Les normes à respecter : Charpente fermette

Charpente fermette
Découvrons à travers cet article sur la construction d’une charpente fermette, les normes à respecter.
La construction d’une charpente fermette nécessite un travail en amont important. Que ce soit pour l’aménagement de combles, la construction ou encore la rénovation, des normes strictes doivent être respectées. Ce sont des normes de charpente qui régissent toute structure faite à partir de bois. Nous allons voir ici quelles sont les normes à respecter concernant la fabrication d’une charpente fermette.

Commençons par le récapitulatif des normes de charpente bois

NF EN 14592 de mars 2009 : La présente norme européenne spécifie les exigences et méthodes d’essai des matériaux ainsi que des aspects géométriques, de résistance, de rigidité et de durabilité de plus Seuls les éléments de fixation fabriqués en acier sont couverts par la présente norme européenne. Pour les besoins de la présente norme, les éléments de fixation pour structures en bois sont considérés comme étant des pointes, agrafes, vis, broches et boulons avec écrous.

NF EN 14545 de mars 2009 : Elle spécifie les exigences et méthodes d’essai concernant les matériaux, la géométrie, la résistance, la rigidité la durabilité et seuls les connecteurs fabriqués en acier sont couverts par la présente norme européenne, comme les plaques de cisaillement, les anneaux, les crampons, les connecteurs à plaque métallique emboutie ainsi que les plaques à clouer.

NF EN 1912 + A2 de Juin 2008 : Le présent document répertorie les classes visuelles de résistance, les essences et les origines de bois et spécifie les classes de résistance, fixées par l’EN 338, auxquelles elles se rapportent.

NF P21-400 de avril 2012 : Il a pour objet de définir les contraintes admissibles à utiliser dans les Règles CB 71 et dans les BF 88 Règles Bois Feu ; les modules d’élasticité à utiliser dans les Règles CB 71 ; les limites élastiques conventionnelles à utiliser avec les Règles CB 71. Il s’applique aux produits en bois et à base de bois suivants : bois massifs conformes à la norme NF EN 14081-1 ; bois lamellés-collés conformes à la norme NF EN 14080 ; panneaux contreplaqués conformes à la norme NF EN 13986 ; panneaux de particules conformes à la norme NF EN 13986 ; panneaux OSB conformes à la norme NF EN 13986.

Continuons avec la NF P21-205 DTU 31.3 qui est un document de mise en œuvre de produits du bâtiment intervenant dans le domaine antérieurement couvert par un DTU. Ce document définit des règles particulières de conception, de calcul et de mise en œuvre des charpentes en bois dont les composants sont définis. La NF P21-204 DTU 31.2 qui définit toutes règles concernant la construction de bâtiments à ossature en bois et charpente en bois. La EN 14250 qui définit toutes les règles concernant les structures préfabriquées et enfin le diagnostic XP P 03-200 qui est le constat de l’état parasitaire.

Sans parler du permis de construire qui sera encore une étape de plus dans l’élaboration de votre charpente, c’est une construction qui doit être absolument certifiée afin de parfaitement remplir son rôle est ainsi protéger efficacement les personnes. Ces normes doivent toutefois être respectées par les fabricants car rares sont les particuliers à se lancer sur ce genre de chantier.

Recevez un devis 100% gratuit pour vos travaux  :

[landing_page projecttype= »CHA-BOI » hideleft= »true » titre= »Charpente industrielle »]